PLACETOEAT#4 – Bistro R

|By Nadège| Backstage Communication, Experiment, Place To Eat, Taste

Un nouvel R souffle sur Orange

Depuis le 2 novembre 2017, en lieu et place du restaurant Orange, c’est le Bistro R qui a ouvert ses portes. Mêmes propriétaires, même passion mais un cadre, une équipe et une cuisine remaniés. Roland Debuyst (dont je vous avais déjà parlé ici) et son épouse Ayse ont donné un nouvel élan à leur établissement.

L’ambiance

La salle à manger se veut spacieuse, aérée, chaleureuse et contemporaine. Ce mélange de bleu pétrole et or a tout pour plaire. Le restaurant peut accueillir une soixantaine de couverts et la même capacité sur une agréable terrasse couverte. On retrouve également un magnifique coin lounge où une quinzaine de personnes peuvent s’installer pour prendre un verre et quelques finger food.

source : http://bistro-r.be/

Au menu

Un retour à l’essentiel : simplicité, local et qualité.

À la carte, le menu du mois en 3 ou 4 services, finger food, entrées, plats, desserts ainsi qu’un large choix de bières, vins et alcools.

Notre choix s’est porté sur le Menu Influence – 4 services avec vins.

En entrée, évidemment, je ne pouvais que choisir le Sashimi de Saint-Jacques, rillettes de canard et fois gras, chips de champignons, huile fumée à l’aneth. Un régal.

En plat, pour ma part, j’ai opté pour le Filet de lieu jaune, pickles d’oignons, coulis d’oignons à la bière, fregola aux épices et coriandre. Quant à mon invité, il a choisi le Filet de marcassin et son civet en gelée tiède, garniture d’hiver, sauce au genièvre.

Assortiment de fromages, de fruits secs et pain flûte.

Et le dessert.. . Chiboust à la vanille, tuile framboise, texture passion, glace au chocolat.

Des prix on ne peut plus abordables, un service efficace et qualitatif, une maîtresse de maison tout à fait charmante et un personnel aux petits soins. Bref, un délice du début à la fin.

Plus d’informations :

Leuvensesteenweg 614,
1930 Nossegem, Zaventem
Tél : 02 757 05 59
Ouvert tous les midis dès 11h30 (cuisine dès 12h) et soirs dès 18h (cuisine dès 18h30) et ce jusque 21h (22h le week-end) sauf les dimanches et lundis.
0 comment

The King who has the broad bean does not have one whole WAFER.

|By Nadège| Galette des Rois, Pastry, Winter

Tous les ans, c’est pareil.. . j’attends le mois de Janvier avec impatience pour me régaler de galettes des rois. Cette année, une envie supplémentaire : la refaire moi-même.

Galette des rois à la crème d’amande rhum-raisins

Ingrédients :

  • 500 gr de farine
  • 400 gr de beurre doux
  • 15 gr de sel
  • 20 cl d’eau
  • 75 gr de Solo Pâtisserie
  • 75 gr de sucre de canne non-raffiné
  • 75 gr de poudre d’amande
  • 2 œufs
  • 10 gr de Maïzena
  • 25 gr de raisins secs
  • rhum ambré
  • fève
  • sucre impalpable

Préparation :

La pâte feuilletée rapide

Mélanger à petite vitesse la farine, 200 gr de beurre doux coupé en morceaux, le sel et l’eau. Former une boule avec la pâte obtenue, filmer et laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Étaler régulièrement les 200 gr de beurre restants entre 2 feuilles de papier cuisson et réserver 30 minutes avec la détrempe – préparation ci-dessus.

Étaler la pâte en longueur sur un plan de travail fariné, répartir régulièrement le beurre en morceaux sur les deux-tiers puis rabattre en pliant la pâte en 3. Tourner d’un quart de tour, étaler à nouveau la pâte puis rabattre en pliant en 4. Répéter une fois encore l’opération (cf. : tourage étape 1étape 2. Merci Mercotte!). Réserver à nouveau au réfrigérateur pendant 30 minutes.

La crème d’amande rhum-raisins

Dans un bol, couvrir les raisins secs de rhum ambré et laisser macérer une quinzaine de minutes.

Battre le Solo Pâtisserie et le sucre, ajouter la poudre d’amande, la maïzena, un œuf, les raisins secs macérés et le rhum jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. Réserver au réfrigérateur.

Abaisser le pâton de pâte feuilletée à 3 mm d’épaisseur et détailler 2 cercles. Un de 24 cm et un de 20 cm.

Déposer le grand cercle au fond d’un moule préalablement graissé. À l’aide d’une poche à douille, dresser un tourbillon de crème d’amande rhum-raisins et placer la fève.

Piquer légèrement à la fourchette le disque de pâte destiné au dessus de la galette et l’ajuster côté piqué à l’intérieur. Joindre les bords avec de l’eau si nécessaire.

Préchauffer le four à 180° C.

Dorer une première fois avec l’oeuf restant et réserver quelques minutes au réfrigérateur. Dorer une seconde fois et dessiner le dessus de la galette avant de l’enfourner 35 minutes.

Poudrer de sucre impalpable et repasser 10 minutes.

Alors qui aura la chance de devenir Roi ou Reine cette année?

À bientôt.

Nadège

0 comment

PLACETOEAT#3 – La Gloriette

|By Nadège| Experiment, Place To Eat, Taste

C’est dans une Maison de Maître du siècle dernier que Véronique et Olivier Bauche ont fondé leur havre de paix : la Gloriette. Un lieu magique où il fait bon de s’attabler hiver comme été. D’ailleurs, cet été pour les quinze ans du restaurant, le couple a mis les petits plats dans les grands pour offrir à leur demeure une seconde jeunesse. Chaises en cuir confortables, tables de bois brut, décor cosy, rustique et contemporain. Le cadre soigné se complète d’un formidable jardin avec potager et verger où le chef n’hésite pas à se balader pour la création de ses plats.

La cuisine est juste et précise, créative et assortie d’une carte des vins offrant un choix vaste et intelligemment opéré. Les viandes et poissons s’égaient au contact d’herbes et de légumes savamment travaillés, d’épices justement dosées et d’un subtil mélange de textures et couleurs. Une assiette. Une oeuvre d’art.

Santé !

Agréablement installés dans le petit salon par Véronique, nous sommes invités à prendre quelques bulles et apéritfs : Pop-corn aux épices du Maroc, madeleines tomatées, bigorneaux de Bretagne ainsi qu’un trio de mises en bouche.

À table.

Nous prenons ensuite place à notre table, vue sur le jardin, pour les entrées :

Velouté de topinambours, glace aux huîtres accompagné d’un délicieux pain maison et de beurre salé de la région.

Parfait de bécasse et colvert, cèpes confits, airelles et tuile d’épeautre.

Oups, j’étais tellement en admiration devant la beauté de ce dernier que j’en ai oublié de prendre une photo.

Noix de Saint-Jacques bretonnes, déclinés de carottes et tuile moutardée.

Le coup de foudre. 

Pour le plat :

Gigue de chevreuil en basse température, panais, salsifis et petit jus poivrade.

Une cuisson parfaitement maîtrisée, une chair tendre qui fond en bouche et un goût délicat. Très belle découverte pour moi qui ne suis pas habituée à manger du gibier.

Nous avons ensuite été charmés par l’incroyable choix de fromages affinés provenant de deux fermes de la région. J’ai cédé pour du chèvre cendré, de la tomme de chèvre et du fromage frais et crémeux de brebis enrobés de raisins marinés au muscat le tout accompagné d’abricots séchés.

Pour terminer, un prélude au dessert

Déclinaison de betteraves et pommes du verger

suivi d’un

Baba au rhum, écrasé de figues et glace rhum-raisins. 

Un cadre incroyable, un service irréprochable, des plats savoureux. Que dire de plus? Je ne peux que recommander cette adresse. J’y retournerai très prochainement en famille pour y fêter ma promotion.

Plus d’informations :

Restaurant la Gloriette
Rue de Bastogne, 18
6900 Marche en Famenne
Tel : +32 84 37 98 22
info@lagloriette.nethttp://www.lagloriette.net
Ouvert du mardi au dimanche midi, excepté le mercredi soir.

Encore merci à Backstage Communication pour l’invitation.

0 comment

Advent Calendar 2017

|By Nadège| Decoration, Do It Yourself, Winter

Voilà, nous y sommes.. . le jour où chacun ouvre sa première case, boîte ou enveloppe de son calendrier de l’avent.

Il y a quelques mois, j’avais vu les choses en grand ! Je souhaitais vous proposer un article DIY complet ainsi qu’un calendrier digital composé de recettes, de boissons, de décorations festives et d’idées cadeaux. Malheureusement, la gestion du temps n’est pas mon fort. Pour tout vous dire, mon calendrier s’est finalisé hier soir, dans la nuit. Et pour les articles journaliers, bah il faudra encore patienter une année.

J’ai bien évidemment craqué sur les jolies boîtes en carton personnalisables du site espagnol Selfpackaging. Fan des boîtes à gâteaux et cupcakes (cf. ici), je n’avais pas d’autre choix que de commander chez eux.

Matériel :

  • 25 boîtes triangulaires REF. : 0536 couleur Kraft, avec corde élastique noire
  • Des gommes adhésives Pritt
  • des confettis
  • des bonbons

Préparation :

Monter les boîtes de la manière suivante :

Réouvrer, insérer confettis et bonbons puis refermer.

Ecrire les numéros au Stabilo Point 88 noir.

Coller à l’arrière des boîtes de petits bouts de gommes adhésives, placer sur le mur et appuyer fort.

Détacher et profiter des cadeaux journaliers !

À bientôt.

Nadège

 

 

0 comment

PLACETOEAT #2 – The Red’s Sport Bar & Grill at Martin’s Red

|By Nadège| Experiment, Place To Eat, Taste

Samedi dernier, je recevais une autre invitation à la découverte grâce à Backstage Communication. En route pour le Martin’s Red à Tubize, à quelques kilomètres de chez moi.

L’ambiance

Situé au cœur de l’hôtel Martin’s Red de Tubize, le restaurant The Red’s Sports Bar & Grill a été imaginé dans une thématique footballistique, à l’ambiance américaine avec 7 grands écrans diffusant des matchs et de nombreux autres événements sportifs. Il peut accueillir de 80 à 120 convives et peut être privatisé.

Vaste espace lumineux puisque totalement vitré, chaleureux et contemporain, le restaurant offre à chacun (clients de l’hôtel ou non) la possibilité de boire un verre, prendre un snack léger ou un repas plus complet.

Au menu

La cuisine – qui est aux mains du chef Stephan Pivato – propose une carte fixe saisonnière proposant fritures, salades gourmandes, pâtes et grillades de viandes et de poissons, un tableau de suggestion qu’on a certainement dû louper et un Business Lunch démocratique au prix de 19 € (entrée & plat).

Pour commencer, nous avons choisi la Gondole pour deux : un énorme plateau-apéro à la belge composé de diverses charcuteries, dés de fromage, minis croque-monsieur, scampis, olives, tomate-mozzarella, oignons vinaigrés et des sushis l’ovni du plat. Je lorgnais sur leurs  croquettes au fromage ou aux crevettes mais l’idée de partager ce premier plat m’enthousiasmait. Grosse erreur. L’entrée se veut copieuse et un peu décevante.

Ensuite, nous avons continué avec un bon Fish & Chips et un Tartare de bœuf haché minute. Ce plat était accompagné d’un jaune d’œuf, de parmesan, de salade, de frites et manquait d’assaisonnements. Où sont les câpres, le Tabasco, les petits oignons?

Et pour terminer, une délicieuse glace moka avec des morceaux de brownies et noix de pécan accompagnée d’un thé à la menthe.

J’ai passé un agréable moment au Red’s Sport Bar & Grill. Le service était correct et le personnel attentif. Mais si c’était à refaire, j’opterai certainement pour le duo de croquettes et pour une bonne pièce de viande. J’aimerai également que l’on nous fasse un peu plus de suggestions. À charge de revanche donc.

Le Martin’s Red

Nous avons également été invités à passer une nuit sur place. Notre chambre dite « Charming Quadruple » est agencée d’un lit double et de deux lits superposés, d’un bureau, d’un plateau café, d’un dressing et de sanitaires. Le style est contemporain, néo rétro avec de petits détails subtils qui rappellent l’histoire du football belge.

Par sa proximité avec le Belgian Football Center, le Martin’s Red fait naturellement la place belle au sport et aux sportifs. Il propose dans cet esprit 2 espaces de fitness et de détente : le Fitness Pro – équipé des dernières technologies Matrix avec un encadrement médical et professionnel – et le Fitness et mini-spa – ouvert à tous les clients de l’hôtel proposant un petit espace de développement et d’endurance, un sauna, un hammam, une cabine de soins et un espace de relaxation.

Breakfast

Le lendemain nous avions droit à un petit-déjeuner varié, présenté sous forme de buffet et composé de viennoiseries, pancakes, œufs brouillés, bacon grillé, légumes, fromages, charcuteries, yaourts, fruits, fruits secs, graines, miel, confitures, pâtes à tartiner ainsi que divers jus, thés et cafés. C’était tout bonnement délicieux.

Plus d’informations :

Rue de Bruxelles, 484
1480 Tubize
+32 (0)2 634 11 11                                                                     
Ouvert 7 jours sur 7, de midi à minuit (petite restauration et bar)                                              Restaurant de 12h à 14 h et de 18h à 22 h
0 comment

PLACETOEAT#1 – Alfons Burger

|By Nadège| Burger, Experiment, Place To Eat, Taste

Ce vendredi, mes parents et moi avons été invités par Backstage Communication afin de tester le restaurant Alfons Burger, dernier né de Roland Debuyst, chef belge renommé (1er Cuisinier de Belgique en 1995, Bocuse d’Argent en 1997, 1 étoile Michelin en 2002, 2 BIB Gourmand depuis 2012, propriétaire d’Orange – prochainement Bistro R, Mariadal à Zaventem et Alfons à Grand-Bigard).

L’ambiance

Nous sommes arrivés en début d’après-midi. Le restaurant était bien rempli. Visiblement des repas entre collègues et dîners d’affaire. C’était un peu bruyant mais cela s’est vite dissipé.

Le cadre se veut simple, chaleureux et moderne. Il peut accueillir une centaine de couverts dont une quarantaine sur une agréable terrasse qui se couvre et se découvre par un système ingénieux.

Au menu

La carte comporte douze burgers au prix accessible, variés (taille, pain et allergènes) et composés avec des produits de qualité.

Le dernier – le Chef’s Burger, est confié tous les deux mois à un chef étoilé. Actuellement, c’est Pierre Résimont de l’Eau Vive qui est mis sur le devant de la scène avec son Burger Sweet Pepper.

On y trouve également diverses salades ainsi qu’une série de finger foods.

Le serveur nous a conseillé le Trio Brusseleir – un plateau composé de croquettes au fromage, de bitterballen et de beignets d’oignon et le Crazy Alfons – un plateau composé de fromage Vieux Brugge, de Serrano, de Ribye Holstein, de bitterballen, de croquettes au fromage et de beignets d’oignon. Nous avons opté pour le premier. Celui-ci était présenté sur une planche et un ramequin en bois d’olivier accompagné d’une sauce BBQ. Un régal.

Nous avons ensuite commandé nos 3 burgers. Pour ma part, j’ai choisi le Chef’s Burger composé d’un pain aux graines de courge, d’Irish Black Angus, de tomate, de salade, d’oignon rouge (je n’en avais jamais mangé des aussi bons), de fromage et d’une bonne dose de poivre. Je l’ai accompagné de frites de patates douces et d’une sauce Tartufo. Mon père a choisi l’Uncle Sam et ma mère le Bruggelaar. Les frites à la belge étaient un peu sèches sinon rien à redire. Le service était rapide et le personnel aux petits soins.

Malgré la distance fille de la campagne, bonjour! je recommande vivement cette adresse et j’y retournerai volontiers. Il est facile d’y accéder que ce soit en voiture ou en transports en commun.

Pour les Bruxellois, il y a aussi possibilité de commander certains plats via UberEats.

Plus d’informations :

Alfons Burger

Parklaan 15 (Kerkplein)
1930 Zaventem
Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 22h00
Fermé le dimanche
2 Comments

Life is full of BANANA skins. You slip, you carry on.

|By Nadège| Cake, Pastry

Débuter un long week-end de congés bien mérité en pâtissant un délicieux banana bread.. .

Banana Bread – FYI Chris ♫

Banana Bread, Walnuts and Chocolate Chips

Ingrédients :

  • 100 gr de beurre doux
  • 100 gr de sucre non-raffiné
  • 2 œufs
  • 1 c.à.c d’arôme de vanille
  • 175 gr de farine
  • 1 c.à.c de bicarbonate de soude
  • 3 bananes (2 coupées en rondelles, 1 coupée en deux dans le sens de la longueur)
  • 100 gr de mélange de noix, noix de cajou, amandes et noisettes
  • 100 gr de pépites de chocolat

Préparation :

Beurrer un moule à pain et préchauffer le four à 180°C.

À l’aide d’un batteur ou d’un robot de cuisine, mélanger le beurre, le sucre, les œufs, la farine, le bicarbonate de soude et l’arôme de vanille jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajouter ensuite les rondelles de bananes, le mélange de noix préalablement mixé et les pépites de chocolat.

Verser le tout dans le moule à pain, déposer par-dessus les deux morceaux de banane restants et enfourner pendant 45 minutes.

Démouler et laisser refroidir sur une grille. Couper en parts égales et déguster.

À très vite.

Nadège

0 comment

If we are what we eat… Well, I’m awfully SWEET.

|By Nadège| Cake, Pastry, Summer

C’est dans le premier magazine papier Hellofresh que j’ai repéré une recette plutôt alléchante de gâteau sucré à base de légumes. What?! ll existe d’autres recettes que l’indétrônable Carrot Cake ou l’épicée Pumpkin Pie? Et oui. 😮

Ayant reçu quelques courgettes début de semaine passée, je me suis dit qu’il était temps de l’essayer.

J’ai préparé la base plus ou moins de la même manière mais j’ai préparé un glaçage différent. Je ne fais pratiquement plus de crème au beurre, je ne jure que par le fromage frais. La recette originale est disponible par ici. Pour la mienne, lisez la suite de l’article. 😉

Lime-iced Zucchini Cake

Ingrédients :

  • 4 œufs
  • 250 g de sucre de canne non-raffiné
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 125 gr de yaourt grec
  • 1/2 cc d’extrait de vanille
  • 2 citrons verts
  • 250 g de courgette
  • 300 g de farine à levure incorporée
  • 1 cc de bicarbonate de soude
  • 200 gr de Philadelphia
  • 275 gr de sucre impalpable

Préparation :

Préchauffer le four à 170 degrés.

Préparer deux petits récipients. Dans le premier, râper le zeste d’un citron vert et presser le jus. Râper la courgette, mixer et réserver dans le second récipient.

Dans un grand bol, battre les œufs, le sucre, l’huile, le yaourt et l’extrait de vanille. Ajouter ensuite les courgettes, le jus et le zeste de citron vert. Tamiser la farine et le bicarbonate de soude, puis ajouter délicatement au mélange liquide.

Verser le tout dans le moule (ici, j’ai utilisé un moule en silicone de chez Ikea de 23 cm de diamètre) et enfourner pendant 60 minutes. Vérifier si le cœur est bien cuit, rajouter quelques minutes si nécessaire.

Laisser refroidir.

Pour le nappage, presser le deuxième citron vert dans un bol. Ajouter le fromage frais ainsi que le sucre impalpable et battre vigoureusement. Verser par-dessus et réserver au frais.

Bon appétit !

Nadège

0 comment

I’ve tried Buddhism, Scientology, Numerology, Transcendental Meditation, Qabbala, t’ai chi, feng shui and Deepak Chopra but I find straight GIN works best.

|By Nadège| Alcohol, Drink, Gin

J’aime le gin et j’aime faire les choses « maison ». Je me suis donc lancée dans le gin composé (compound gin) appelé aussi bain de gin (bathtub gin). Rassurez-vous aucune baignoire n’a été requise pour cette recette !

Alors, comment ça se passe?

My First Gin – Basil, thyme, rosemary and olives

Ingrédients :

  • 1 bouteille de vodka à 37,5° de 75 cl
  • 2 cuillères à soupe de baies de genièvre
  • 1 cuillère à thé de graines de coriandre
  • 2 gousses de cardamome
  • 5 grains de poivre 
  • 2 gr de thym
  • 2 gr de romarin
  • 2 gr de basilic
  • les zestes d’une orange
  • les zestes d’un citron
  • 3 olives

Préparation :

Stériliser une bouteille en verre avec de l’eau bouillante, laisser sécher à air libre. Ajouter les baies de genièvre, la coriandre, la cardamone, le poivre, le thym, le romarin et le basilic. Bref, tous les ingrédients secs et compléter avec la vodka.

Laisser infuser dans un endroit frais et sombre pendant 24 heures.

Ajouter les zestes d’agrumes, les olives et laisser infuser encore 24 heures.

Goûter. Si vous êtes satisfaits, filtrer les aromates, les agrumes et les olives à l’aide d’un tamis. S’il reste encore des sédiments, utiliser un filtre à café.

Laisser le mélange tranquille durant quelques jours puis filtrer le dépôt à l’aide d’une carafe Brita. Répéter l’opération 2-3 fois puis verser dans votre bouteille définitive. Pour ma part, j’ai réutilisé la bouteille de vodka nue de tout autocollant et je l’ai décorée d’une étiquette personnalisée avec une jolie calligraphie.

Tonics conseillés : 1724, Fever-Tree Mediterranean, Schweppes Premium Mixer Ginger & Cardamom, tonic homemade (recette prochainement sur le blog)

Santé !


Nadège

2 Comments

BRUNCH Enthusiast

|By Nadège| Brunch, Drink, Easter, Eggs, Juice, Salted, Spring, Sugar

Ça faisait un moment que je lorgnais sur les Food & Drink Box alors, quand j’ai vu qu’HelloFresh proposait une Box de Pâques Spécial Brunch, je me suis enfin décidée à commander ! Mon autre choix se portait sur la GinBox. Craquer pour de la nourriture me semblait plus « raisonnable » :p

Pourquoi cette box?

Du saumon fumé, des œufs, du jus d’orange frais, des fraises, du craquelin et cuisiner facilement de bons petits plats gourmands et festifs… Je continue? 😉

Contenu :

  • des œufs
  • du beurre salé
  • du lait demi-écrémé
  • de la cannelle
  • de la ciboulette
  • des oranges à jus
  • des fraises
  • de la gelée de groseilles-fraises
  • de petites ciabattas grises aux graines de tournesol
  • des brioches en forme de poule de Pâques
  • un craquelin
  • du saumon fumé à froid
  • des œufs en chocolat

Prix : 37€ pour 3 personnes

Les plus :

  • le service clientèle
  • la livraison à domicile
  • la qualité des produits
  • l’originalité des recettes
  • la clarté des informations au sujet des produits
  • le craquelin <3

Les moins :

  • la quantité de saumon – 60 gr pour 3 personnes ?!
  • les œufs de poules élevées au sol
  • il est demandé de cuire 2 œufs par personne, soit 6 œufs pour 3 personnes; la recette de pain perdu au craquelin demande aussi des œufs mais comme les œufs sont cuits on ne sait plus les utiliser pour cuisinier… il n’y a donc pas assez d’œufs
  • beaucoup de déchets plastiques 
  • un brunch s’accompagne de bulles 😉

Conclusion :

J’ai pris beaucoup de plaisir à préparer ce brunch. J’en avais même fait de superbes photos. Table bien dressée avec une mignonne petite nappe en papier Hema (la bleue avec les « œufs sur le plat ») mais apparemment j’ai du faire une mauvaise manipulation… elles ont disparues ! Les nerfs, les nerfs, les nerfs. J’ai récupéré cette photo sur le téléphone de ma mère, histoire que vous ayez un petit aperçu.

J’avais certaines inquiétudes sur les quantités et même si les œufs et le saumon manquaient, ce repas était assez copieux. Je n’ai pas utilisé toutes les oranges (ce n’est que partie remise) car j’ai concocté un bon petit apéro : Mom Gin, Tonic Cherry Blossom Thomas Henry, quelques fraises et des baies de Goji. Un brunch sans bulles n’est pas un brunch !

Mes parents ont beaucoup apprécié la table et l’originalité des plats proposés.

Je retenterai prochainement l’expérience mais certes pas toutes les semaines car ça reste un budget. Donc stay tuned.

Nadège

2 Comments

1 2 3

© Copyright Coffee for Everyone 2015-2016. Powered by WordPress. Kelly WordPress Theme by BluChic.